Switch to Dual Emblem Display

Page icon  Link to an image of this page  [a1r p1]
DEVISES
HEROÏQUES
Par M. Claude Paradin Cha-
noine de Beaujeu.
A LION
PAR JAN DE TOURNES,
ET GUIL. GAZEAU.
M. D. LVII.
Avec Privilege du Roy. Page icon  Link to an image of this page  [a1v p2] Page icon  Link to an image of this page  [a2r p3]
A tresnoble Signeur, Monsieur
THEODE DE MARZÉ
Chevalier Baron & Signeur dudit lieu, de
Belle-roche, Lassenaz, &c. Claude Para-
din, Salut.

OUtre le grand plai-
sir & recreacion, que
la diversité de Peintu-
re donne à l’homme:
le souverain bien qu’il
en peut recevoir, n’est
pas de petit estime: at-
tendu mesmes, que par
le moyen d’icelle, se
peuvent beaucoup plus facilement supporter,
les tresgrieves & quasi intollerables passions tant
du corps, que de l’esprit. Ce que les nobles An-
tiques n’ont jamais eu en mespris: & principa-
lement les grans Rois, Princes, & Potentaz:
lesquelz ayans de tout tems, en leurs sublimes
esprits, les Ombres ou Idees de Vertu: ont tant
fait s’aydans de cette Peinture, que ja soit que
Page icon  Link to an image of this page  [] icelles Idees fussent passageres, & merveilleuse-
ment mobiles: ce neanmoins les y ont si bien
retenues & arrestees, que perpetuellement en
ont eu l’heureuse amour & connoissance. Le
moyen d’y entendre fut, que chacun d’eux se-
lon la particuliere affeccion qu’il avoit en son
Idee, vint à figurer certeine chose, que icelle
Idee representoit, quoy que ce fut par sa forme,
nature, complexion, ou autrement. Telles figu-
res ainsi inventees, ils apellarent leurs Devises,
combien que le commun par ignorance, les
apelle tousjours Armoiries, jusques aujourdhui:
pour autant qu’ils les peingnoient en leurs Ar-
mes: asavoir en leurs Escuz, Targes, Pavois, &
Boucliers. Prenans plaisir à en decorer la chose,
en laquelle estoit posee leur totale esperance
& dernier refuge: & ou aussi estans en guerre,
avec apprehension de mort, desiroient porter
telles Devises devant leurs yeus, comme se pro-
mettans vivre & mourir, en l’obget du moni-
ment, & vraye memoire de Vertu. Ainsi donq,
tant louable chose prenant trait, de peu à peu,
y ont esté ajoutez aucuns mots à propos, ser-
vans à l’intelligence pour gens lettrez, qui en-
semble les Devises se sont continuez par nobles
personnages jusques au tems present. auquel
Page icon  Link to an image of this page  [a3r p5] evidemment se peut voir, tant par les superbes
& somptueus edifices, que par les Cours ma-
nifiques des Rois & grans Princes, qui de tel-
les Devises sont toutes enrichies, & marque-
tees, que cette fervente amour & memoire de
Vertu, n’y est en rien diminuee: mais bien aug-
mentee, d’autant plus que les actes & indice d’i-
celle, y sont montrez tous apparens. Conside-
rant donq ces choses, comme emerveillé de
l’effet de cette Peinture: ay employé quelque
peu de tems, à mettre un petit nombre desdites
Devises par memoire: a savoir d’aucunes, jadis
portees par les Antiques, autres par les souve-
reins Princes, Prelats, & grans Signeurs moder-
nes: & le reste tiré en partie des histoires & ge-
stes memorables tant des uns, que des autres.
Desquelles comme l’Egipcien s’aydoit à expri-
mer son intencion, par les lettres Hieroglifi-
ques: quasi par mesme moyen, se pourra ayder
le vulgaire à connoitre & aymer la Vertu, joint
que davantage y pourra voir certeines petites
Scholies sus icelles: selon la capacité de leur
conjecture. Et pour autant (Monsieur) que vo-
stre tresnoble Signeurie, & excellent Esprit en bon
savoir (suivant le naturel de voz ancestres)
tousjours se recree, & prend plaisir, à toutes &
Page icon  Link to an image of this page  [a3v p6] chacunes choses, ou Vertu se peut contempler:
me suis ingeré, vous presenter ce petit paquet
de Tapisserie d’icelles Devises: qui sera gage de
l’affeccion & bonne volonté, que j’ay de vous
faire service, esperant que n’y aurez moin
dre plaisir, qu’avez de desir, que la
Vertu soit reveree, & exal-
tee. A Beaujeu ce quin-
zieme Janvier
1556.


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top