Switch to Dual Emblem Display

Page icon  Link to an image of this page  [A1r p1]
LES
EMBLEMES
DE M. ANDRÉ
ALCIAT
.

Traduits en rime Françoise, enrichis de
belles figures, & esclarcis par petits
commentaires, lesquels expliquent les
fables & histoires qui y sont conte-
nues.

Printer's mark of Jean de Tournes
[Click on image to enlarge]

Cologny,
PAR JEAN DE TOURNES.
M. D. CXV. Page icon  Link to an image of this page  [A1v p2] Page icon  Link to an image of this page  [A2r p3]
J. D. T. au Lecteur Salut

L’An passe j’imprimay les emblemes
d’Alciat en Latin, avec des Com-
mentaires succincts de Stoccamer
sur le premier livre: Et à l’imitation
dudit Stoccamer j’en dressay aussi
de mesmes sur le second livre. Depuis, et long
temps au paravant, j’ay esté souvent interpellé, à
fin que je les imprimasse aussi en François, et
que je les esclarcisse avec quelques petites ex-
positions. Je n’ay peu de moins que je n’aye
acquiescé à ceux qui m’en ont sollicité. Je te
presente donc maintenant, ami Lecteur, les Em-
blemes d’Alciat en François, enrichis pour la
plus part de belles et delicates figures. Les
huictains et autres epigrammes du premier livre,
ont esté autresfois composés par Jean le Febvre:
mais en ceste edition je les ay corrigés en une
infinité d’endroits, leur laissant toutesfois
leur premiere forme autant qu’il a esté possible.
Les epigrammes du second, sont tous de moy,
esquels je ne me suis pas estudié à la recerche
Page icon  Link to an image of this page  [A2v p4] d’une rime riche et exacte: encore moins aux loix
des vrais huictains, qui ne doyvent avoir que
trois unissons au plus. Je n’ay pas aussi re-
cherché d’entrelasser les feminins avec les ma-
sculins, ny autres telles reigles, que ceux qui ont
bon loisir, et qui font profession de la poësie, ob-
servent ordinairement. Mon but a esté d’expri-
mer, le mieux qu’il m’a esté possible, le sens
d’Alciat. J’ay esclarci tous les deux livres
avec des petits Commentaires, lesquels, quoy que
succincts, ne laissent pourtant d’expliquer tou-
tes les fables et histoires, qui sont contenues
esdits emblemes. J’ay le tout faict pour ton prof-
fit et soulagement, ami lecteur. Reçoy donc
bon visage ceste mienne edition, et jouï du fruict
que je t’y ay appresté et voué. A Dieu.

Page icon  Link to an image of this page  [A3r p5]
Sur le tiltre du livre.

On nomme Emblemes, tout ce qu’on adjouste à
quelque chose seulement pour ornement: Toutesfois on
appelle proprement de ce nom, les graveures ou en-
taillures, & les ouvrages de marqueterie, ou bien ce qui
est basti de plusieurs piecettes, ou de diverses couleurs.
C’est pourquoy plusieurs, pour representer en François
ce mot d’Embleme, l’appellent marqueterie, bigarrure,
entreject. Autresfois semblables choses se voyoyent aux
pavements, aux parois tant de bois que de pierre, &
mesmes estoyent gravees és vaisseaux d’or & d’ar-
gent: comme il se void encor pour le jourd’huy és vais-
seaux de figuelinerie & de verre: notamment és tem-
ples & palais d’Espagne. De là, par metaphore, Cice-
ron
en divers lieux a appellé de ce nom les oraisons
bien & artistement composees. Ainsi aussi Alciat a
nommé Emblemes, les belles peinctures de ce livre,
& les diverses & gentiles sentences qui les accom-
pagnent.

Page icon  Link to an image of this page  [A3v p6]
PREFACE D’ANDRé ALCIAT,
à Conrad Peutingre d’Auspurg, sur le livre de ses
Emblemes ou Bigarrures.

Pendant qu’enfans au jeu de noix s’amusent,
Et jeunes gents apres les dés s’abusent,
Pendant qu’oisifs aux cartes perdent temps,
J’ay cy dressé pour tes esbattements
Quelques propos composés par histoires,
En quoy je rends voyes a tous notoires,
Comme ils pourront par seuls signes bien dire,
Et maints bons mots, sans lettre faire escrire:
Qu’on peut poser en signets & dorures
D’escus, bonnets & en autres parures.
Cesar te fait de grands & riches dons,
Mais des seuls vers ores nous te donnons:
Donques, Conrad, pren de m’amour ce gage,
Un Poète a tous ses dons en langage.

Ce Peutingre, à qui Alciat dedie ses Emblemes,
estoit citoyen d’Ausbourg, d’une honorable famille,
Docteur en droit, & Conseiller de l’Empereur Ma-
ximilian
.


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top